– Rencontres locales

Les projets agricoles sur le terrain de Shashamani se portent bien : développement des nombreuses variétés et mise en pratique de nouvelles techniques dans les plantations, construction de bassins d’arrosage et batailles acharnées afin d’empêcher les singes, vaches et insectes de s’attaquer aux cultures.  Mais nos deux ambassadeurs de Casabel, Thomas et Sarah, ont également fait d’heureuses et fructueuses rencontres. Focus sur trois d’entre elles.

 

Miguel et l’association Art Oasis

L’intérêt de nos ambassadeurs leurs a permis de faire une heureuse rencontre : Miguel et son association Art Oasis(www.artoasis.es) dédiée à la permaculture.

Miguel est d’origine portugaise et est installé du côté de Kafountine. Il travaille à l’école de Satang Diabang dans la section agriculture. Il s’attèle à apprendre aux locaux de nouvelles techniques d’agriculture évitant l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides. Ainsi, progressivement il s’agira de changer les mœurs locales, qui jusque-là, sont trop souvent orientés sur la monoculture et l’utilisation de divers engrais et pesticides.

Dans son jardin, il prône le mélange des variétés au sein d’une même zone, mixant arbres fruitiers, plantes médicinales, légumineux et autres engrais verts. Il travaille de la même façon qu’a Shashamani, utilisant le plus d’engrais verts possibles avec le principe de butées (superposition de couches d’engrais vert mélangés à de la paille, de la terre et de l’eau).

Cette rencontre a permis d’échanger des idées communes et surtout de trouver un allier proche.

 

oasis

Miguel (Directeur technique D’Art Oasis) -Carlos (Président Art Oasis) et les élèves de l’école Satang Diabang.

 

Par la suite, Thomas et Sarah ont eu le plaisir de pouvoir accueillir Miguel avec 3 de ses classes sur le terrain de Shashamani. Ceci aidant à convaincre les locaux qu’il y a d’autres personnes qui produisent de façon plus durable et que cela fonctionne.

 

Oasis1

 

Thomas ( Président de Casabel), Miguel ( Directeur technique de l’association ArtOasis), Hamidou Diabang ( Directeur de l’école Satang Diabang) et les élèves de 2ème et 3ème année.

Miguel cultive également d’autres plantes que Thomas et Sarah qu’ils ont pu découvrir et ramener chez eux. L’échange de plante et de semence entre l’école Satang Diabang et Shashamani a donc germé dans le but de préserver et de multiplier les variétés.

L’association espagnol Art Oasis est aujourd’hui interpellée par le projet de Casabel et aimerait dans un futur collaborer avec nous.

 

Duniamâ

C’est en rencontrant Noémie, Abdala et Mère Isis que Sarah et Thomas ont découvert Duniamâ (« Terre Mère » en Swahili), une association ayant pour objectif le partage des connaissances autour de l’agroforesterie, l’agroécologie et la permaculture, créée suite aux échanges avec le célèbre Pierre Rabhi, l’un des pionniers de l’agriculture biologique.

Suite à une conférence organisée par Duniamâ à Colomba (un village de la région), nos deux représentants de Casabel ont pu découvrir les bénéfices, entre autres, de certaines plantes capables de repousser les animaux ravageant leurs cultures, tels que l’acacia ou d’autres légumineux, ce qui leur permettra d’envisager d’autres moyens de protection de nouvelles parcelles sans avoir obligatoirement recours à un mur.

Agissant toujours dans le respect des diverses conceptions du travail de la terre et dans une perspective de partage et de compréhension de l’autre, Casabel prend, modestement, une place constructive et appréciée dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *